Rechercher
         Partager sur Facebook    Nous contacter    Imprimer cette page          fr  en  de
logo
DressCode

DressCode Affiche

Ancienne exposition

Du  8 novembre 2013  au 2 mars 2014, prolongation (à Bulle) 16 mars 2014

DressCode

Le vêtement dans les collections fribourgeoises
Au Musée gruérien à Bulle 1800-1930
Au Musée d’art et d’histoire Fribourg 1500-1800


Comment s’habillaient les Fribourgeois d’autrefois?
Le Musée d’art et d’histoire à Fribourg et le Musée gruérien, à Bulle, se sont penchés ensemble sur cette question inédite et ils présentent une double exposition.
Au Musée gruérien, une très riche collection de vêtements sort pour la première fois des réserves. Admirez les parures des années 1800 à 1930 : gilets décoratifs, robes du dimanche, fichus colorés et dessous en dentelle. Un étonnant cortège raconte l’évolution du costume régional, de la diversité des  siècles passés aux codes actuels.
Au MAHF, les périodes du Moyen Age tardif à la Révolution française sont mises en lumière avec des pièces vestimentaires précieuses, des peintures, des objets d’art appliqués et un film. L’habit a toujours fait le moine : il joue un rôle primordial dans la distinction sociale.


Au Musée gruérien
 
Le code vestimentaire
Le visiteur est accueilli dans l’exposition du Musée gruérien par une galerie de portraits en pied et un miroir. Il s’interroge sur les règles vestimentaires en usage dans le canton. Quelle est la tenue jugée adéquate au bon moment ? Qui doit porter un uniforme ? Pourquoi l’avocat porte-il une robe ?

Des collections jamais montrées
La première salle  présente les collections comme dans un magasin. Les pièces significatives sont posées sur des mannequins et les séries se déclinent ensuite sur des porte-habits. Une soixantaine de pièces reflètent le choix de robes, corsages, gilets pour hommes, dont disposaient les Bulloises et les Bullois d’il y a un siècle. Tout autour, des vitrines présentent chemises, trousseaux, gants et coiffures.
Du côté des hommes, une série de gilets témoigne de l’importance de cette pièce dans l’habillement et pour la prestance des messieurs. Les gilets sont courts et colorés au début du XIXe siècle. Vers 1850,  les velours ciselés, les tissus imitant le Cachemire ou le léopard sont à la mode. Puis les soies brochées de fleurs et le coton mercerisé arrivent  avec les premiers articles de confection en série, à la fin du siècle. Cet ensemble atteste de l’élégance en Gruyère, très orientée vers les dernières tendances en France.  Au XXe siècle, le particularisme régional se focalise davantage sur les pantalons et gilets en drap de Berne ou en « frotson » brun, les jaquettes tricotées de La Roche ou de Charmey et les bredzons d’armaillis.     

Du côté des dames, les robes élégantes voisinent avec quelques robes de travail, des robes de mariées noires, des sous-vêtements et de drôles de costumes de bain des années cinquante, des chemises de nuit robustes et des dessous rarement ornées de dentelle.
Dès la fondation du Musée en 1917 des vêtements sont acquis, en lien avec les recherches pour le costume folklorique. Mais la collection reflète surtout les tenues endimanchées des années 1880-1920. Grâce à de nombreuses donatrices, elles ont pu être encore récemment complétées. 

La seconde salle offre une toute autre ambiance  avec un cortège mis en scène avec l’aide de costumiers de théâtre. Le costume régional, loin d’être immuable, a beaucoup évolué dans ses formes, ses couleurs et ses matières en fonction des idées de chaque génération. Une vitrine de magasin présente les éléments typiques: le robuste triège qui est devenu une étoffe rare réservée au bredzon, les costumes pour enfants et un choix de robes et tabliers, toutes ces pièces étant, selon les règles des associations de costume, réalisées à la main  par des tailleurs et des artisanes de la région.

Les spectateurs comme les participants aux fêtes de folklore s’habillent parfois avec les chemises bleues  à edelweiss. Largement diffusée depuis les années 1970, cette chemise est devenue une sorte de deuxième costume folklorique, sans pour autant relever d’un code strict. Dans l’exposition, chacun peut essayer quelques pièces pour se laisser photographier devant le cortège des costumes fribourgeois. 

Pour une visite avec les élèves : dossier pédagogique, PDF
Les médiatrices du Musée gruérien proposent des visites animées de l’exposition avec la découverte de différentes étoffes et d’habits surprenants.

Pour la presse : dossier

Flyer de l'exposition avec programme des animations sur les deux sites

Trésors des collections
A propos du costume : portraits, gravures, fichus anciens       

Publications
 
Sous la direction de Jean Steinauer
DRESS CODE Le vêtement dans les collections fribourgeoises
Somptueusement illustré, l’ouvrage propose une fascinante plongée dans la vie des hommes et des femmes, du Moyen Age à nos jours, à la ville et à la campagne. Les habits, les étoffes, les images racontent le faste et la pauvreté, le travail et la vanité, les rites et les rythmes de la vie, la place de chacun dans la société.
186 p., 22 x 26 cm, illustration quadrichromie
Commander

Sous la direction d’Anne Philipona
"A LA MODE" Cahiers du Musée gruérien n° 9, 2013.
Le volume explore la thématique sous toutes ses coutures à partir des collections du musée, des sources régionales et d’interviews. 
224 p., 16 x 24 cm, avec des interviews et de nombreuses illustrations
Commander  

Horaires 

Tarifs du Musée gruérien pour la visite de notre exposition ou
Tarifs combinés pour la visite des deux expositions à Bulle et Fribourg : Entier chf 12.- / réduit chf 8.-

Accès

Forfait DressCode avec nuitée, repas et visites : Fribourg Région

Programme des activités sur l'agenda

Logos sponsor DressCode