Rechercher
         Partager sur Facebook    Nous contacter    Imprimer cette page          fr  en  de
logo
Völkin Sibylle

Völkin Sibylle

22.11.2014 - 08.03.2015
Bulle. Points de vue sur une ville
Eine Stadt im Focus


Sibylle Völkin (1971)

Bâle

Vidéo

Formée à l’Ecole d’art et du design, Institut d’art, à Bâle, Sibylle Völkin obtient son Bachelor of Arts en 2005. Dès lors, elle participe à divers symposiums sur l’art, la société et la politique, réalise des collaborations internationales et s’engage dans la médiation artistique. Depuis 1998, elle expose en Suisse et à l’étranger. Ses œuvres ont reçu plusieurs prix et distinctions. Dans son travail, elle interroge son environnement socio-culturel et politique. Ses œuvres soulèvent des questions et provoquent des réactions, sans imposer au spectateur une position contre son gré. Sa méthode de création peut être considérée comme contextuelle et conceptionnelle.

cultural Landscape 5

Sibylle Völkin crée des images faussement banales si on les regarde trop rapidement: des paysages ordinaires vus d'avion ou de satellite. Le visiteur est invité à marcher sur ces «tapis de sol» sans chaussure ou chaussé de patins bleus. A y regarder de plus près, on découvre la supercherie: l'artiste-manipulatrice a créé une nouvelle vision de la ville, en enlevant certains éléments et en ajoutant d’autres. L’église se retrouve à proximité de l’école primaire, la piscine au milieu des HLM, la statue de taureau de la gare au centre d’un parc. Les rues sont devenues piétonnes puisque l’artiste a effacé toutes les voitures. L’échelle de plusieurs bâtiments ne correspond pas à la réalité. Près de 400 modifications ont été réalisées en tout. Une ligne rouge, qui reprend le tracé des contours de la commune, propose aussi un itinéraire et des points de vue dans cette cité imaginaire. Ce travail pose la question du développement futur de la ville et du choix laissé à ses habitants et à ses autorités. Elle invite les visiteurs à se réapproprier les questions d’urbanisme et d’aménagement du territoire, sans oublier la part d'utopie et de fantaisie qu'ils peuvent y apporter.